• .oOo.

    Dans un petit village proche d’une forêt lugubre. Vivent des villageois bien heureux … Oui, sauf un couple donc la femme allait bientôt accouchée. Vous vous demandez sûrement pourquoi ils ne sont pas heureux alors qu’ils vont bientôt mettre au monde un enfant… C’est que ce petit village, porte une malédiction sombre et effrayante ! Dans ce petit village, il n’y a aucuns enfants ! Tous disparurent  entrainés dans la forêt par une ombre blanche tachée de sang d’après les témoins. Parfois quand on se balade dans la forêt, on peut entendre des cris stridents d’enfants, même en suivant les cris, nous ne retrouvons pas la trace des enfants.

    Nous allons donc suivre l’histoire de ce couple malheureux…

    - Chéri ! J’ai peur de le mettre au monde ! Je ne veux pas qu’il disparaisse comme les autres ! Dit-elle en éclatant en sanglot.

    - Maria, tu sais, moi aussi j’ai peur mais nous ne pouvons rien faire !

    - C’est faux ! C’EST FAUX ! Nous pouvons faire quelque chose ! NOUS POUVONS L’AIDER ET LE PORTEGER !

    L’homme ne dit rien, il savait très bien que rien ne pourrait empêcher leur enfant de disparaître. Telle était la règle, l’ombre ne fera pas d’exception pour eux. Il regarda alors sa femme rongée par la peur et la tristesse puis il s’approcha de la fenêtre et vit le soleil couchant se faire la malle pour laisser place à la nuit avec un ciel rosé.

    - Il se fait tard Maria, se soir nous mangeront de la soupe et du pain, après tu iras te coucher, tu vas devenir trop faible.

    - NON ! Je ne mangerais plus !

    - MARIA ! Pense à notre enfant !

    - Je pense à lui ! Mais s’il doit disparaître je disparaîtrais avec lui !

    - Non ! Tu ne peux faire cela ! Je t’en prie Maria ! Mange un peu !

    - Non Non et NON !

    Maria se leva et partit s’enfermer dans sa chambre. L’homme était horrifié a l’idée de perdre son enfant et sa femme. Il fera de son mieux pour la convaincre. C’est ce qu’il se disait au fond de lui pour ne pas perdre courage.

    - LE JOUR DE L’ACOUCHEMENT-

    - AAAH !! J’ai mal ! Je le sens ! Il arrive !!

    - Maria, courage !

    - Madame, il faut forcer ! Le bébé ne viendra pas tout seul !

    - J-J-JE SAIS !

    Au bout de quelques heures, le nouveau né sortit du ventre de sa mère pour leur plus grand bonheur … enfin, pour l’instant. Tout le village oublia pendant cette nuit, la malédiction qui portait sur ce village. Tous sauf une seule personne. Le père de l’enfant. Il savait que bientôt, l’ombre allait leur arracher leur enfant de main. Il le savait bien plus que n’importe qui mais il ne voulait point y penser…

    .oOo.

    Voilà maintenant 6 ans que le petit Aimé est né. La mère était heureuse comme tout et le père malheureux comme tout. Depuis sa naissance Aimé dort avec ses parents et c’est aujourd’hui, que comme un grand, il va dormir dans son lit tout seul.

    - Maman ! Papa ! Je vous aime beaucoup vous savez !

    - Nous aussi on t’aime mon ange, murmura t’elle au creux de l’oreille de son enfant.

    - Dort, demain nous t’emmènerons au parc !

    - Oui !! Bonne nuit !

    -Bonne nuit Aimé, disent t’il en cœur.

    .oOo.

    Vers 3 heures du matin, des cris stridents vinrent les réveiller. C’était leur enfant Aimé ! Ils coururent vers la chambre du petit lorsqu’ils aperçoivent l’ombre avec leur enfant mort dans ses bras. La mère ne peut s’empêcher de crier de douleur tandis que l’ombre cri de bonheur.

    « Viens, viens mon enfant ! Viens voir Maman ! » Répéta t’elle sans cesse en chantant avant de disparaître dans le brouillard. Emportant ainsi le petit Aimé !

    La mère ne supportant cela, courut vers la fenêtre et sauta dans le vide avant de s’écraser contre le sol. L’homme n’eut pas le temps de la rattraper. Il venait de perdre, son enfant Aimé et sa femme Maria, en une seule nuit…

    Voilà, le destin tragique qui arrive aux habitants de ce petit village qui plus tard fut nommé « Le village maudit ».

    -FIN-

    Bon ce texte, j'en suis assez fière donc ... voilà quoi xD


    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique