• Face à Face

    https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTj1Aq7cjldZhSw219np9XezWkvemg1Rwd7uxpTJXFONfAmHwNQ

    Écrit en 2013 ou 2014

    - EN COURS DE RÉÉCRITURE -

    .:oOo:.

    Il arrive, et reste de marbre face à ce spectacle. Son regard horrifié me montre qu'il me trouve dégoûtant. Je ne sais plus trop comment réagir. Il venait de me voir embrasser sa copine. Je suis désolé, ne me déteste pas. Le coup partit. Je le sentis passer. Mon cœur, je me demande s’il a résisté face à son regard remplis de haine. Il profane toutes sortes d'insultes à mon égard tout en me frappant. Sa copine, lui hurle d'arrêter, que tout était de sa faute. Sa, c'est bien vrai. Tout était de sa faute ! Si elle ne l'avait pas séduit  on n'en serait pas là ! Je regarde la fille avant de murmurer ses petits mots "T'es de trop alors dégage."Elle part de ce pas en courant... Elle avait vite compris pour une fille pas très futée... Je fixe mon amour tout en me léchant les lèvres.

    - Ben alors, faut pas t'énerver pour si peux chéri ! Dis-je d'un ton très ironique.

    - Comment as tu osé ?! Et puis arrête de prendre la grosse tête juste parce que t'as un beau visage et que t'attire toute les filles ! Hurle-t-il tout en me prenant par le col.

    - Je n'aime pas les filles alors ne te fais pas de soucis. Je n'aime que toi, ma douce mie.

    - Ne me parle pas comme si tu étais mon pote ! Et si tu m'appelle encore une fois comme tu viens de le faire, tu n'aura plus de tête.

    - Mourir de ta main, ne serais pas si mal. Rigolais-je à voix haute.

    Je compris que cela ne lui avait pas plu. Il me lance d'un coup sec contre le mur et me crache en pleine figure. 

    - Ne joue pas avec moi, tu le sais très bien, que c'était juste une histoire de ...

    - Oui, juste pour s'amuser, Jordan, je le sais très bien, mais cela ne m'empêche pas de t'aimer et de te haïr en même temps. Tu as brisé un nombre incalculable de fois mon cœur. Tu m'as mené par le bout du nez, tu t'es jouer de moi... Et sa, je ne te le pardonnerais jamais. Je te pourrirais la vie. Je te hanterais dans tes nuits. Tu ne penseras qu'a moi, et à la fin, je serai là, pour toi...

    Il me frappe, signe que je devais me taire. Je me tus. Le silence fut maître, on se regarde pendant plusieurs minutes avant de repartir chacun de notre côté. Je m'en veux de ne pas l'avoir rattrapé. Je m'arrête alors et le regarde partir au loin lorsque j'aperçois, une citerne fonçant droitement sur lui. Je m'accours et essaye de le prévenir en hurlant de tout mes poumons, mais il ne m’entend pas. Et pour cause, il a mit son casque et la musique à fond, je peux l'entendre de là. Non, ce n'était pas encore le moment, pour lui, de mourir ! Je m'avance encore et le pousse violemment sur le côté. Je n'ai pas le temps de m'écarter... C'est déjà la fin ? Je n'aurai pas vécu très longtemps... C'est dommage...

    .:oOo:.

    J'ouvre lentement mes yeux mais les referment aussitôt. Satané lumière ! Je retente ma chance et se la fut un grand succès. Je regarde la pièce. Elle est toute blanche, du sol jusqu'au plafond. J'entends alors la porte s'ouvrir et une femme hurler " Il s'est réveiller !!" Qui sa ? Moi ? Je ne comprends pas. J'essaye alors de me souvenir de se qu'il aurait pu se produire. Ah oui, Jordan ! Comment va-t-il ? Je me lève assez difficilement et ressens une énorme douleur au bassin. Tiens, mes jambes ... Je ne les sens plus. Je les touche mais rien. Jordan arrive dans la pièce en trombe. 

    - Jordan ? Tu n'as rien ! Tant mieux...

    - Je suis désolé Mathieu ! C'est de ma faute si ...

    - Si quoi ?

    Il s'arrête de parler pendant quelques minutes avant de reprendre la parole. Il me regarde avec un air si triste que je commence à imaginer le pire.

    - Tu te souviens de l'accident... Tu m'as poussé pour me sauver la vie... Mais toi, en échange, tu as perdu l’utilisation de tes jambes...

    - C-comment sa ? 

    - Tu ne pourras plus marcher, elles ont été paralysées dû au choc reçu lorsque tu t’étais pris la citerne. Le conducteur va payer pour tes frais médicaux...

    Je ne savais pas quoi dire. Pour moi, c'était quelque chose d'inimaginable. Jamais je n'aurai pensé à cela ! Jamais ! Je suis désespérer. Jordan, lui, l'avais bien compris. Et se remet alors à parler. 

    - Tu n’habites avec personnes n’est ce pas ? Donc, avec le médecin on a conclu qu'il te faudrait une personne avec toi… Pour t'aider. Et, si cela ne te dérange pas, j'aimerais être la personne qui resterait à tes côtés...

    - Tu ... Pardon ?! Et pourquoi donc ? Si tu pense que c'est de ta faute et que tu veux te racheter non merci !

    - Non, ce n'est pas pour sa. Enfin, si un peu mais, je ... Je t'aime.

    - Nan mais là, tu te fous de moi ?!

    - Non, je t'aime. Même si je sortais avec toutes sortes de filles, je ne pensais qu'a toi. Même quand j'utilisais ma main droite ...

    - Même quand tu utilisais ta main droite, tu pensais à moi ? Je dois réellement te croire ? Et puis pour ce que tu m'avais dit, que sa ne collaient pas entre nous ? Et puis lorsque tu me frappais à chaque fois que j'embrassais une de tes copines ?

    - Oui, crois-moi Mathieu, je t'en prie. J'avais dis sa, car je fuyais. J'avais une peur bleue de l'avis et du regard des autres... Si je te frappais, c'était parce que j’étais jaloux que tu embrasses toutes ses filles, je me demandais pourquoi ce n'était pas moi.

    Je souris, satisfait de son visage rouge pivoine et lui prend la main. Il sert alors ma main à son tour. Et de l'autre, me prend le menton et le lève vers lui pour que nous nous regardions dans les yeux.

    - Je t'aime, et rien ne pourrais changer mes actions passés qui t'on tant blesser mais... Accorde-moi au moins cela. 

    Il m'embrasse tendrement et nous partons pour un baiser endiablé qui dure bien cinq petites minutes....

    - Promet le moi... De toujours rester avec moi ! Luis dis-je tout en le regardant dans les yeux.

    - Je te le promets, My Sweet Angel.

     

    .:oOo:.

     

    Voilà maintenant  six ans que j'ai eu cet accident. . Nous avons entamé une relation. Nous avons aussi déménagés au Canada. Même si notre famille était contre, nous nous sommes mariés officiellement et nous espérons peut être adoptés un enfant ... Enfin, nous avons encore le temps ! Et pour vous dire que, je recommence à sentir mes jambes. D'ici trois/ Quatre ans, les médecins ont dit que je pourrais marcher. C'est une grande nouvelle pour moi et Jordan. Maintenant, nous remercions cet accident, il nous à rapprocher et nous avons pu nous dire tous ce que l'on avait sur le cœur. Et puis, Jordan, est toujours à mes côtés ! Il a tenu sa promesse. Cette promesse que nous nous étions faites, il y a longtemps :

    « La promesse d'être avec l'être aimé pour toujours… »

     

    « Fille inventéConcours d'écriture~ »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 30 Mai 2014 à 16:52

    J'aime bien. C'est un beau récit. 

    Je pouvais te faire confiance pour le yaoi romantisme ;)

    A un moment c'est un peu confu et on ne sait qui parle, mais apres tout revient. Et la fin est belle.

    Histoire très interressante ! Merci de ta participation ! 

    2
    Vendredi 30 Mai 2014 à 17:57

    Merci~ 

    Eh bien oui le Yaoi fait parti de  moi :‘]

    Oui, enfin moi je ne trouve pas vu que je l'écrit donc merci de ton avis !

    Mais de rien ! 

     

    3
    Vendredi 30 Mai 2014 à 18:02

    De rien et de rien ;)

    4
    Vendredi 3 Avril 2015 à 23:05

    C'est magnifique! *o*

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :